Île de Honshu, Préfecture de Kyoto

Kyoto (mardi 23 janvier – vendredi 2 février)

Batelier
Batelier sur la rivière Katsura. Tempête de neige ce jour-là.

KyotoVoilà, je commence mon voyage au Japon par la découverte de Heian-Kyo : à l’époque où elle fut capitale impériale entre 794 et 1868, on la nommait ainsi. Kyoto est la cinquième ville du Japon avec son million et demi d’habitants. Capitale artistique et religieuse, c’est l’une des destinations préférées des voyageurs dans ce pays. Son environnement traditionnel comprend une multitude de jardins, temples, sanctuaires, musées et autres lieux d’intérêt.

Temple Higashi Hongan-ji
Le temple bouddhique Higashi Hongan-ji est réputé pour la taille de son toit, qu’on dit le plus grand du monde.
Autel shinto
Ici, un lieu de culte shinto. Le shintoïsme semble moins être une religion qu’une philosophie de vie. Elle stipule que chaque élément naturel est sacré et possède une âme. Elle tend ainsi à rendre harmonieux la relation des êtres humains avec la nature.

En dépit de l’urbanisation et de ses conséquences qui peuvent la rendre au premier abord semblable à une ville industrialisée quelconque, Kyoto dévoile au fur et à mesure qu’on l’explore, une de ces ambiances poétiques si difficiles à définir, qui fait qu’à défaut de pouvoir réellement la comprendre on peut du moins tenter de la ressentir. Et c’est aussi ce qui fait son charme. Ainsi cette cité japonaise, pour ma part, constitue la porte d’entrée par excellence pour qui veut découvrir le pays du Soleil-Levant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s