Île de Honshu, Préfecture de Kyoto

Le sanctuaire de Fushimi Inari

Sanctuaire FushimiAu sud de Kyoto, je n’oublierai pas le sanctuaire de Fushimi Inari qui est l’un des plus visités au Japon (4e du Japon et 1er du Kansai). Le site est gigantesque et fait plus de 870 000 m². Ce monument protège les divinités de l’agriculture (riz, saké, etc.). Les fidèles doivent traverser ces milliers de portails traditionnels japonais qu’on appelle torii, dont la couleur est rouge vermillon. Ce qui m’a surtout frappé, c’est le contraste entre le rouge des portiques et le vert de la nature environnante. De plus, il neigeait, c’était une ambiance magique en rouge, vert et blanc que je dépeins dans ce poème :

Kyoto — Vert de Fushimi

Assis, la tête haute au bord d’une futaie :
La neige est comme une poussière de craie
Jaillie des nues, et qui descend s’épanouir
Auprès des pins, pour y vivre un peu et mourir.

Hauts perchés et penchés car soumis aux secousses
Des vents, les bambous semblent imbibés de nuit,
Car bien qu’étant clairs le temps des jeunes pousses,
Les cimes et le ciel vont déteindre sur lui.

Tous les verts dans un paysage peint de givre
Sont d’aucuns plus profonds, quant à d’autres plus clairs ;
L’hiver exalte leur beauté et les fait vivre :
Il les dilue aux blancs, aux bruns et aux gris fers.

Comme c’est aussi par la mort que l’on réclame
La vie, complémentaire au vermillon, parmi
Tous ces écrins verts baignés de rayons, mon âme
À son insu, cherchait celui de Fushimi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s