Île de Kyushu, Préfecture de Fukuoka

Tagawa (23 – 26 février)

Après l’épisode de Tsuwano, je reviens une nuit dans la ville d’Hagi. Ensuite, je décide de me diriger vers la ville de Shimonoseki à la pointe sud de l’île d’Honshu avant de rejoindre l’île de Kyushu mais il n’y a pas de logement vacant bon marché. Alors je vais directement sur Kyushu en m’arrêtant dans la première ville au hasard : ce sera Tagawa, et je suis loin d’imaginer que ça va être l’un des moments les plus forts de mon voyage…

Vue sur Tagawa
Ici, une vue de la ville de Tagawa, c’est la campagne !

TagawaJ’arrive donc dans cette petite localité et je loge dans une guesthouse très spéciale : c’est une ancienne école élémentaire retapée en auberge de jeunesse où l’on dort sur des palettes (original mais confortable) ! Cela dit, je suis pressé de partir car je ne vois aucun intérêt à rester là plus longtemps jusqu’à ce que… j’apprenne par l’un des gérants qu’il y a tout près d’ici l’une des montagnes sacrées de la religion shugendo célèbre aussi pour l’alpinisme et l’escalade : Hiko-san (le mont Hiko). Le shugendo est une tradition spirituelle qui signifie « le chemin de la formation et de l’essai ». Elle est influencée par le bouddhisme ainsi que par d’autres courants de pensée orientaux (shintoïsme, taoïsme, etc.). Bref une sorte de syncrétisme religieux. L’homme, par l’ascèse et par l’effort (escalade, alpinisme) cherche à se développer, à se purifier, à se perfectionner.

Carte du circuit
Quand je vois une carte, j’essaie de comprendre mais j’ai un sens de l’orientation proche du néant… Heureusement j’ai une boussole…

Il y a plusieurs circuits au départ de l’ascension et j’ai choisi une boucle de 17 km à réaliser en une journée. Le sommet culmine à 1200 mètres. C’était tout juste incroyable. La meilleure façon pour moi de vous raconter cela est de vous faire découvrir mon poème (l’un des plus longs de mon recueil) en plus des quelques photos qui vont servir à illustrer mon propos.

Montagnes
Une vue parmi tant d’autres durant l’ascension.

Tagawa — Mont Hiko

J’avançais à grands pas parmi les résineux
Marchant sur les bois morts et les aiguilles rousses
Des pins, auprès des troncs et branchages noueux
Drapés à maints endroits du velours vert des mousses ;
J’aimais apercevoir sur une arête au loin,
Quand relevant du chemin montant mon visage
Incliné vers le sol, comme un sourire en coin,
Le soleil m’indiquer le tournant d’un virage ;

J’observais dans la pénombre des lieux obscurs
La lumière en longs traits fins sous les dais d’arbres
S’accrocher sur les écorces en rayons sûrs,
Et les faire resplendir de l’éclat des marbres ;
J’écoutais avec soin chaque bruit d’oiseau :
Au rares miaulements se succédaient des trilles
Comme pour s’informer entre eux du danger haut
Des rapaces planant en grands puissants des villes.

Qu’il était beau de voir un bâtiment sacré
Sous les pleins feux du jour encastré dans la roche
Où le vert de son toit semblait s’évaporer
Sur l’immense falaise où le lichen s’accroche ;
Plus loin, un gigantesque cèdre trône en roi
— Ayant autorité sans être autoritaire —
Sur son domaine, et c’est du regard qu’on le boit
Comme un vieux vin subtil profond de caractère ;

Plus haut, je retrouve la neige et le verglas
Des premiers jours ; je prends mon temps en toute hâte ;
Chaque vue m’impressionne et sonne comme un glas
Dernier : je continue ? J’arrête ? je me tâte…
Et c’est en descendant dans le prix d’un effort
Dernier, pour remonter sur une abrupte pente
Que la vue sur la vallée m’a laissé pour mort,
Ayant coupé mon souffle, unique et terrifiante !

Puisse la Paix Régner dans le Monde
Pas mal de voir ça sur l’un des sommets.
Magnifique vue sur Hikosan
L’illustration de la fin de mon poème ! En fait, après une montée abrupte en via ferrata, le paysage se dévoile au dernier moment lorsque l’on arrive au sommet et que l’on regarde vers le bas sur l’autre versant. À couper le souffle !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s