Région du Shikoku (12 mars – 2 avril)

Pont Iya
Pont de lianes, vallée d’Iya.
Shikoku
Région du Shikoku. Source : https://commons.m.wikimedia.org/wiki/Atlas_of_Japan#/media/File%3ARegions_and_Prefectures_of_Japan.png

Shikoku est la plus petite des quatre principales îles nippones. Elle comporte néanmoins deux hauts sommets : les monts Ishizuchi culminent à 1982 mètres et les monts Tsurugi à 1955 mètres.

L’île, séparée de la région du Chugoku par la mer de Seto, comprend quatre préfectures : Ehime, Kagawa, Kochi et Tokushima. Hormis l’industrialisation de la côte nord, elle est restée encore rurale dans la majeure partie de son territoire. Encore délaissée des touristes, Shikoku est un véritable bijou à visiter dans son écrin de montagnes et de collines vertes.

L’intérieur de l’île est encore mal desservi et ne dévoile ses charmes qu’aux voyageurs aventureux qui acceptent de sortir des sentiers battus pour partir à la recherche, par exemple, de quelques ponts de lianes… dans quelque vallée perdue…